Comité d'Organisation de Rencontres Autour de Daifen
Comité d'Organisation des
Rencontres Autour de Daifen
(Association loi 1901.)

Menu

Accueil
News
Forum

------- L'association ------

Statuts de l'association
Devenir Membre
Nous contacter

----- Les Rencontres -----

Calendrier
Astuces des Orgas
Les photos des IRL
Nouveau : La boutique !

News
Les inscriptions sont ouvertes pour l'IRL de Toulouse 2008 !
cliquez ici>>

(Posté le 14/07/2008)






Astuces des orgas : les Restaurants

Que le restaurant soit l'unique objet de l'IRL, ou qu'il soit l'apogée d'un weekend d'activités, il est important de s'y prendre un peu avant et de bien choisir...


- Combien serons-nous ?

Evidemment, pas la peine de dire que si vous réservez un petit resto cosy qui sert 10 couverts tout au plus et que vous débarquez à 30, ça ne va pas le faire ! Testez le terrain, parlez-en autour de vous, et essayez d'évaluer le nombre de personnes qui seraient intéressés... puis ajoutez 10 ! Il vaut mieux prévoir large, surtout si le restaurant est relativement petit.

- Menus de groupe

Nombreux sont les restaurants qui prévoient les repas de groupes, et en général, c'est bon signe, car ils auront l'habitude de gerer une table nombreuse. Souvent, ces restaurants ont des menus fixes pour les grands groupes, ce qui leur évite d'avoir à prévoir 50 plats différents si vous aviez toutes les possibilités de la carte complete. N'hésitez pas à négocier ces menus là, si par exemple l'apéritif n'est pas nécessaire, ou si le choix des plats n'est pas varié, en général, les restaurateurs seront prets à discuter.

- Premier contact et flexibilité

Si d'entrée, vous sentez que l'idée d'une horde de mangeurs bruyants semble déranger, ou que le restaurant n'a guère l'habitude de ce genre de chose, il vaut parfois mieux faire demi-tour et chercher ailleurs. Il faut trouver un restaurant qui ne va pas faire un scandale si vous enlevez ou rajoutez deux couverts à la dernière minute, ou qui vous mettra à la rue si vous arrivez avec une demie-heure de retard. Vous même ne pourrez pas prévoir le nombre exact de convives ni le moment précis de votre arrivée, alors cherchez un restaurant où le courant passe bien, et où vous sentez qu'ils sont un minimum flexibles.

- Accessibilité des lieux et des prix

Si par exemple le restaurant est à 3km du dernier arret de bus, pensez qu'il faudra s'organiser avec ceux qui n'ont pas de voiture, ou à l'inverse, si le resto est dans une petite rue piétonne du centre, prévenez les conducteurs des parkings possibles alentours. Dans la gamme de prix, ne visez pas trop haut, de jeunes étudiants ne peuvent pas s'offrir les mêmes largesses que des cadres sup ! Si vous sentez que le prix des menus proposés est "limite" renseignez vous auprès des participants sur leur budget maximal.

- Les goûts et les couleurs

N'oubliez pas les restrictions alimentaires possibles : allergies, régimes, végétariens, réstrictions religieuses, etc. sans oublier les simples préférences de chacun. Renseignez-vous un minimum auprès des participants (souvent, ils le signaleront spontanément) et au pire, essayez de trouver un restaurant avec un bon choix de plats : ni tout hyper-épicé, ni toute-viande (ni tout-légumes !), ni tout-fruits-de-mer... Bref, qu'il y ait de tout pour tous...

- La réservation et le contact

Si vous devez réserver tôt, donnez un chiffre aussi précis que possible et au pire, prévoyez large. Le restaurant pourra toujours remplir des tables vides, mais ne pourra pas forcément ajouter des couverts. Le mieux est de réserver tôt avec un chiffre provisoire, en précisant bien au restaurateur que vous confirmerez plus près de la date le nombre exact. Ensuite, prévenez les participants d'une date limite juste avant le jour J, et ce jour là, prévenez enfin du nombre exact d'inscrits. Si jamais il y a un changement de plan ou retard de dernière minute, appellez le restaurant dès que vous le savez, le tenir au courant est quand même plus poli que d'arriver et lui annoncer sur place.

- L'addition

C'est toujours un bordel monstre, faut pas oublier ! Il y en aura toujours qui voudront payer par carte, d'autres par chèque (en fait, c'est le moins genant), d'autres n'auront pas la monnaie, et d'autres encore auront un nombre de tickets resto à 4€31 qui ne tombe pas juste. Le plus partique est de prévoir et prévenir à l'avance du prix fixe d'un menu unique, et de demander aux gens de prévoir chèque ou monnaie exacte autant que possible. Dans le pire des cas, prévoyez de quoi écrire et une calculette pour faciliter les choses ! Moins le restaurateur aura à s'embeter, mieux ce sera !


- Les pas chic - pas cher

Entendez par là les restaurants de chaine, du Macdo de quartier à l'Hippopotamus en passant par les Quick, Flunch, et compagnie... Parfois, pour un petit repas informel et pas cher, ces chaines peuvent etre une bonne trouvaille, et ils ont le plus souvent l'habitude des groupes, et pourront vous réserver un coin de la salle et prendre une commande groupée. Forcément, pour l'attraction phare d'une rencontre, ce n'est pas terrible, mais pour un repas "de transition", ça peut faire l'affaire (par exemple pour ceux qui arrivent de loin un vendredi soir pour un samedi d'IRL). Par contre, évitez de débarquer à 30 sans prévenir, parce que là, c'est vraiment la galère !!

 


CORAD - Association Loi 1901